Insertion > Espace étudiants


Les stages complémentaires d'insertion et de réorientation

Un stage complémentaire est un stage non obligatoire qui vous permet de confirmer votre projet professionnel et d'acquérir de nouvelles compétences. 

DISPOSITIONS COMMUNES AUX STAGES COMPLÉMENTAIRES
&nbps; Plusieurs stages complémentaires peuvent être effectués dans l’année universitaire en cours sous réserve
     d’accord du responsable pédagogique de la formation,
&nbps; Le stage complémentaire n’est pas crédité en ECTS,
&nbps; La gratification est obligatoire pour tout stage supérieur à 2 mois,
&nbps; La période de stage ne peut pas coïncider avec les périodes d’examen ou de contrôle continu,
&nbps; Il n’est pas possible d’effectuer un stage après l’obtention du diplôme.

Il existe deux catégories de stage complémentaire :
&nbps; les stages complémentaires d'insertion,
&nbps; les stages complémentaires de réorientation.

 &nbps;Les stages complémentaires d'insertion

Objectifs 
Ce type de stage a pour objectifs de favoriser la mise en situations des compétences en lien avec la formation. Il s'agit d'acquérir une expérience professionnelle pour mieux construire son projet professionnel.
Modalités
&nbps;La demande de stage d'insertion doit être validée par un enseignant référent de l'année de la formation
     dans laquelle est inscrit l'étudiant-e.
&nbps;L'enseignant évalue alors la cohérence de la mission de stage avec la formation suivie et le projet
     professionnel de l'étudiant-e,
&nbps;Après accord de l’enseignant, l’étudiant peut alors créer sa convention via le logiciel Pstage et saisir
    "
stage non obligatoire" : Rubrique contenu du stage / type de stage / sélectionner "complémentaire 
     d’insertion"). 
Durée maximum
&nbps; 3 mois (possibilité de dérogation pour prolongation jusque 6 mois par courrier auprès du VP en charge
     de l'insertion professionnelle avec l'avis de l'équipe pédagogique).
Suivi
&nbps; Le service de scolarité de la formation dans laquelle l'étudiant-e est inscrit-e.

&nbps;Les stages complémentaires de réorientation

Objectifs 
Ce type de stage a pour objectifs de permettre à l'étudiant de réaliser un stage dans un domaine qui ne correspond pas a celui de la formation dans laquelle il est inscrit, en vue d'une réorientation. 
Modalités
&nbps;La demande de stage d’insertion doit être validé par une chargée de projet d’insertion du Bureau d’Aide à
     l’Insertion Professionnelle (BAIP).
&nbps;L’étudiant devra faire preuve d’une démarche active dans la construction de son projet professionnel
     (recherche documentaire sur le métier envisagé, enquête métier auprès de professionnels, recherche
     d’organisme d’accueil, …).
&nbps;Si le projet de stage est validé par la conseillère, une convention papier est remise à l’étudiant-e au terme
     de l’entretien.
&nbps;L’étudiant-e doit retourner la convention signée avec son attestation d’assurance de responsabilité civile
     8 jours avant le début de son stage.
&nbps;La convention est alors signée par la chargée d’insertion du BAIP et la Directrice de la Direction de
    l’Enseignement et du suivi du Parcours Etudiant (DEPE), puis transmise à l’étudiant-e.
Durée maximum
&nbps; Possibilité de réaliser plusieurs stages avec une durée cumulée ne pouvant excéder 1 mois (22 jours)
Suivi
&nbps; Le Bureau d'Aide à l'Insertion Professionnelle (BAIP)
.